Constructions et reconstructions sociales antillaises : acteurs, réseaux sociaux, systèmes de relations et sociabilités (En cours depuis 2014)

Le projet « Constructions et reconstructions sociales antillaises : Acteurs, réseaux sociaux et sociabilités » est piloté par le Pr. Jean-Pierre Sainton avec le soutien de C. Palmiste et de C. Lozère. Il regroupe un certain nombre de chercheurs et d’étudiants autour de la constitution et de l’exploitation d’une base de données d’histoire sociale antillaise. Cet outil de recherche est développé avec le soutien de J.P. Dedieu (CNRS) dans le cadre du système FICHOZ. Son exploitation, en particulier à l’aide d’outils d’analyse des réseaux, permettra de traiter des constructions sociales en Guadeloupe et Martinique du XVIIIe au XXe siècle au travers de différentes thématiques spécifiques. Ainsi, un premier ensemble de travaux concernera les constructions sociales de la période esclavagiste (le monde de l’habitation, catégorisations sociales (« passing »,…). Un second ensemble de recherches se consacrera aux (re)constructions sociales postesclavagistes (les femmes dans l’action sociale et politique, le mouvement syndical ouvrier, les réseaux d’artistes…). Il s’agira plus particulièrement de mettre au jour les différentes stratégies de promotion sociale mises en oeuvre après l’abolition de l’esclavage et en particulier durant la période de l’entre-deux guerres. Ces différents travaux prendront entre autres la forme de mémoires universitaires (Master) et de doctorats.

Etat d'avancement du programme: 

L’année 2014 a été consacrée à diverses réunions qui ont permis d’établir le cadre général du projet et de constituer une équipe. Si l’année 2015 a permis de préciser le projet et la liste de ses acteurs, elle a été principalement consacrée à différentes formations destinées à offrir à l’équipe la maitrise de l’outil FICHOZ. Une base « Antilles » a ainsi été constituée et a commencé à être approvisionnée par différents chercheurs. Le rythme de saisie devrait très rapidement s’accélérer dans les premiers mois de 2016. Cela devrait permettre d’aboutir rapidement à de premiers résultats.

Membre de l'EA 929: 
SAINTON JEAN-PIERRE
PALMISTE CLARA
LOZERE CHRISTELLE
BOSPHORE PEROU ROLANDE
LAVENAIRE MAEL
CHÂTEAU-DEGAT RICHARD
Membre(s) associés de l'EA 929: 
HARDY MARIE
PIERRE-LOUIS JESSICA
Axe(s): 
AXE 1 : Territoires, sociétés et sociabilités
Doctorant(s): 
PAMPHILE ISCH
LAUMUNO MARIE HELENA
Financements: 

Ce programme est soutenu par la Communauté Territoriale de Martinique, la Région Archipel de Guadeloupe (partenariat avec le Memorial ACT) et l’Université des Antilles.

Durée du projet: 
2014
Partenaire(s): 

Participants extérieurs à l’EA 929 : J.-P. Dedieu (DR, CNRS), C. Celma Doctorants extérieurs : K. Sitcharn Masters : N. Poillot

d l m m j v s
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30