Les risque naturels majeurs en Martinique et dans la Caraïbes

Conférence
Jeudi, 12 janvier, 2017

e Lamentin. Jeudi 05 Janvier 2017. CCN. Une conférence à voir absolument qui sera complétée par le témoignage émouvant-effrayant et malheureusement réaliste, d’un témoin clé au cœur du séisme d’Haïti. A partir d’un panorama quasi exhaustif des différents types de risques qui affectent la Martinique, puis une incursion au niveau de la Caraïbe, sera abordée ensuite notre « défaillance mémorielle » face aux aléas naturels.

Cette conférence est à voir absolument, car elle sera complétée par le témoignage émouvant et effrayant d’une personne qui a vécu le séisme haïtien de 2010. Sous la direction de Pascal Saffache, Professeur des Universités, et avec la participation de Monsieur Claude Lise (ancien Président du Conseil Général, à l'initiative de la création du Pôle d’excellence en matière de gestion des catastrophes naturelles), Marie-Noëlle Raveau et Philippe Marie-Rose (CTM et Carib Risk Cluster), mais aussi d’Albéric Marcelin (Président de l’Université Populaire et de la Prévention) et du Dr. Patricia HIEU, (son vécu lors du séïsme d'Haïti), cette conférence sera l’occasion d’apprécier notre vulnérabilité et tout le chemin qui nous reste encore à parcourir pour nous prémunir… S’il est vrai que la Martinique est souvent dépeinte comme un territoire touristique, idyllique, il est tout aussi vrai qu’il s’agit d’une terre à risques, car sur ce territoire de 1100 km2, tous les risques naturels majeurs sont présents : ouragans, séismes, tsunamis, érosion côtière, variations eustatiques, éruptions volcaniques, inondations, etc. En réalité, ce qui interpelle ce n’est pas que l’île soit vulnérable aux risques naturels majeurs, puisque de nombreuses autres régions dans le monde connaissent des situations similaires, mais que la mémoire collective des populations ne joue pas. En effet, qui se souvient : du cyclone du 18 août 1891, qui dévasta l’île et fit près de 400 morts ? Qui se souvient que la Martinique a été frappée le 18 janvier 1839 par un séisme qui fit plus de 600 morts à Fort-de-France ? Personne ! Et c’est là tout l’enjeu, car la vulnérabilité de l’île résulte pour beaucoup de l’amnésie de ses habitants. La défaillance mémorielle sur les événements passés et les pesanteurs mystico - religieuses sont des freins tenaces à un vrai développement de la culture du risque en Martinique. Si on ajoute à cette absence de mémoire, le fait que les populations ne connaissent pas les conduites à tenir en cas de risques, toutes les conditions sont réunies pour que la Martinique ne soit pas seulement une terre à risque, mais bien une terre de sinistres. Une conférence à voir absolument qui sera complétée par le témoignage émouvant-effrayant et malheureusement réaliste, d’un témoin clé au cœur du séisme d’Haïti. - See more at: http://www.caraibcreolenews.com/index.php/service-presse/item/7635-marti...

RESERVATIONS OBLIGATOIRES sur : www.valora-antilles.com

Places limitées - Conférence gratuite

Jeudi 12 janvier 2017 de 18:00 à 22:00 (heure normale de l’Atlantique heure : Martinique)

Siège du Crédit Agricole

Place d'Armes

Le Lamentin, 97232 Martinique

d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30